in

Covid-19 : pour le président du Turkménistan, la réglisse permet de lutter contre le virus

réglisse covid
En pleine pandémie, c'est un remède inédit que propose le président du Turkménistan. En effet, ce dernier a affirmé le samedi 26 décembre que la racine de réglisse permet de lutter efficacement contre le coronavirus.

 

Une supposée recette miracle vantée par ce pays d'Asie centrale qui, par ailleurs, assure jusqu'ici être épargné par la pandémie, même après que l’ambassadeur du Royaume-Uni à Achkhabad a annoncé souffrir du virus.

 

Le président du Turkménistan propose la réglisse comme remède contre le covid-19

réglisse covid
Source : information.tv5monde

Le président du Turkménistan, Gourbangouly Berdymoukhamedov, a affirmé, ce samedi 26 décembre que la réglisse permet de lutter contre le coronavirus. Pour ce dernier, il s’agirait là d’une recette miracle.

Le président Turkménistan a ainsi déclaré que : « des scientifiques de tous les pays recherchent actuellement des remèdes efficaces contre le coronavirus, menant de nombreuses études. Et l’un d’entre eux pourrait être la racine de réglisse ».

« Effet neutralisant »

Persuadé que la réglisse empêcherait le développement du coronavirus dans l’organisme, le président du Turkménistan a également assuré que « même une faible concentration d’un extrait aqueux de réglisse a un effet neutralisant » sur le coronavirus.

Toutefois, le président n’a encore apporté aucune preuve concernant l’efficacité de la réglisse contre le covid-19. Cependant, il a chargé l’Académie des sciences nationale de mener des études sur les supposés effets bénéfiques de cette plante. Et ce, tout en notant que le Turkménistan dispose « de réserves suffisantes » de réglisse.

Le goût du président du Turkémistan pour les remèdes miracles

réglisse covid
Source : La-croix

Par ailleurs, ce n’est pas la première fois que le président du Turkémistan attribue des effets miraculeux à une plante médicinale pour lutter contre le Covid-19.

Depuis mars, et suite à des recommandations officielles du président turkmène, la population s’est tournée vers les fumigations de harmal. C’est là une plante à l’odeur forte, aussi appelée rue sauvage.

D’ailleurs, ce président avait ordonné des fumigations au harmal de « manière systématique ». Sans grande surprise, le prix de cette plante a depuis explosé dans le pays.

La réglisse lutte contre le covid : le double discours des autorités

réglisse covid
Source : lematin

Pour se prémunir du covid-19, la réglisse n’est évidemment pas la solution que recommandent les autorités mondiales. Loin de là ! Ces dernières conseillent plutôt le port du masque ou encore la distanciation sociale.

Mais le Turkménistan n’a décidé d’adopter ces mesures qu’après une visite d’une délégation de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Malgré cela, le pays n’a jamais admis avoir enregistré le moindre cas de coronavirus. Pourtant, l’ambassadeur du Royaume-Uni à la capitale Achkhabad a annoncé souffrir du Covid-19.

Des mesures sanitaires

Aujourd’hui, le pays a pris des mesures sanitaires visant à prévenir les contaminations. Ainsi, les magasins non alimentaires et les restaurants ferment leurs portes et la circulation des trains et des bus est limitée. Et ce n’est pas tout ! Il est aussi recommandé à la population de porter des masques afin de pour se protéger « de la poussière et des pathogènes ».

Après tout, la réglisse n’empêche probablement pas le développement du covid-19 dans l’organisme. En tout cas, pour l’heure, il n’existe aucune preuve scientifique qui l’atteste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les 10 créatures vivantes retrouvées dans le corps humain

coronavirus cour royale

Londres : lorsque le coronavirus s’invite dans la cour royale anglaise