in

Coronavirus : l’Algérie rouvre ses mosquées et ses lieux de détente

Algérie coronavirus
Après 5 mois de confinement à cause du nouveau coronavirus, l’Algérie commence à rouvrir progressivement, depuis ce samedi 15 août, ses plages, cafés, parcs, restaurants et mosquées. Mais la prière du vendredi demeure interdite tant que l’épidémie n’est pas totalement maîtrisée.

 

Toutefois, le port du masque, obligatoire depuis le 24 mai, et la distanciation sociale doivent continuer à être respectés. Pour cela, les autorités sillonneront les plages cet été.

 

Coronavirus : déconfinement progressif en Algérie


Source : dia-algerie

Le samedi 15 août, l’Algérie a décidé d’ouvrir ses plages, parcs et autres lieux de détente, après 5 mois de confinement en raison du coronavirus.

Même les plus grandes mosquées d’Algérie pouvant accueillir plus de 1 000 fidèles ont pu rouvrir leurs portes. Par contre, la prière du vendredi restera interdite tant que la pandémie du covid-19 n’est pas encore totalement maîtrisée dans le pays.

Port du masque et distanciation sociale obligatoires

Cependant, pour minimiser les contaminations dans les mosquées, plusieurs opérations de nettoyage et de désinfection des lieux de culte ont eu lieu avec la participation de plusieurs bénévoles.

De plus, les tapis ont été enlevés dans certaines mosquées. Tandis que dans d’autres, ils ont été recouverts de plastique. De quoi garantir une protection contre une éventuelle contamination. D’autant plus que tous les fidèles sont tenus de porter un masque.

La police chargée de veiller au respect de gestes barrières

D’ailleurs, les services de sécurités veilleront au rester du port du masque, obligatoire en public depuis le 24 mai, et des consignes de distanciation, et notamment entre les baigneurs.

Ainsi, la police montée commence déjà à sillonner les plages cet été. Le but est bien entendu que la population d’Algérie puisse respecter les gestes barrières pour ne pas contracter le coronavirus.

Déconfinement en Algérie : un soulagement pour la population

Algérie coronavirus
Source : Leparisien

Cette décision a certainement fait la joie de plus d’un algérien ! Et pour cause ! Les cinq mois de confinement s’étaient traduit par un ras-le-bol pour une bonne partie de la population.

C’est ainsi que Soraya a raconté à l’AFP que « l’atmosphère à la maison devenait insupportable avec les enfants qui s’ennuyaient, j’en pouvais plus ».

Episode caniculaire

Mais si cette décision réjouit autant, c’est surtout à cause de l’épisode caniculaire actuelle en Algérie. Et qui rendait probablement le confinement d’autant plus insupportable.

Ainsi, depuis l’autorisation de sortir, Soraya, comme bien d’autres algériens, n’a pas tardé à se rendre à la plage, aux parcs ou encore aux restaurants.

Coronavirus : l’Algérie troisième pays le plus endeuillé en Afrique

Algérie coronavirus
Source : lorientlejour

Par ailleurs, même si l’Algérie a rouvert les lieux de détente, le nombre de cas contaminés par le Covid-19 reste important. En effet, l’Algérie compte plus de 39.400 cas de coronavirus sur son territoire depuis le recensement du premier cas le 25 février.

En plus de cela, ce ne sont pas moins de 1 390 personnes qui sont décédées à cause de la maladie. Ce qui fait de l’Algérie le troisième pays le plus endeuillé en Afrique.

Confinement partiel jusqu’au 31 août

Par conséquent, le gouvernement algérien prend la décision de reconduire le confinement partiel jusqu’au 31 août dans 48 préfectures du pays.

Néanmoins, grâce à toutes ces précautions il serait fort possible de maîtriser le virus assez tôt. Du moins, c’est qu’espère le gouvernement algérien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les 7 plus grands secrets de Disney et Pixar enfin révélés

Comment Kim Jong-Un dépense sa fortune colossale ?