in

10 choses que l’on retrouve seulement au Japon !

Pays des mangas, du high-tech, des sushis et du saké, le Japon fascine aussi bien par sa position géographique lointaine, un peu à l’écart du monde, que par sa culture millénaire faite de raffinement et de perfection. Une société uniforme où culture traditionnelle cohabite aisément avec dernière technologie et qui font du Japon, l’un des pays les plus uniques et les plus respectés au monde.

 

Adeptes du raffinement et du confort, mais aussi de l’extravagance, les japonais sont passés maitres en matière de création d’objets de la vie courante. Des objets assez décalés, parfois inutiles voire futuristes, mais largement popularisés par la culture « Kawai » à l’étranger, et que beaucoup de non-japonais achètent sur internet et collectionnent. Sans plus tarder, découvrons ensemble les 10 choses que l'on ne trouve qu'au Japon!

À voir aussi :

 

“Thomas et ses amis”

Source : hongkongfp

« Thomas et ses amis » est une série télévisée britannique, créée par Britt Allcroft d’après les livres de Wilbert Vere Awdry. Elle est diffusée depuis le 9 octobre 1984 (et sur Gulli en France).

Les nostalgiques de ce dessin animé ont eut en 2014 la bonne surprise d’assister à l’inauguration de sa réplique exacte. Mais en version grandeur nature dans la gare de Oigawa au Japon. Accueilli en grande pompe, le personnage a suscité une vague d’engouement parmi les usagers du train.

Revivre les moments du dessin animé

Loin d’être seulement une représentation, la locomotive assure depuis des allers-retours réguliers entre les gares de Skin-Kanaya et Senzu, à la manière d’un train navette. C’était pourtant l’occasion pour les fans jeunes et moins jeunes de revivre des instants insolites de leur programme préféré !

De ce fait, les tickets ont été mis en vente sur le site du chemin de fer d’Oigawa, et il est même possible de prendre un abonnement de trois mois. Comme quoi, au Japon, on ne fait jamais les choses à moitié !

Un bain au Beaujolais

choses trouve japon

Source : Grabugemag

Si le vin du Beaujolais nouveau arrive généralement en France sans faire de remous, au Japon, les amateurs l’accueillent à chaque fois en grande pompe. En étant une boisson très prisée par les japonais, le Beaujolais nouveau crée, chaque année, l’événement dans l’archipel !

En effet, une aubaine pour les grands hôtels étoilés saisissent cette opportunité pour organiser des séances de bain « au Beaujolais » ! Oui, les japonais se baignent dans du vin, une scène que vous verrez seulement au Japon…Environ trente bouteilles sont nécessaires pour remplir chaque jacuzzi.

C’est un instant de détente et d’amusement pour de nombreux clients, venus en groupes d’amis et même en famille. Ils viennent pour se prélasser et déguster, sans modération, le célèbre vin français.

Funérailles pour des chiens robot

Source : lesoleil

L’engouement des japonais pour les robots est bien connu, et dans les années 90, tout le monde se les arrachait pour quelques milliers de yen. Une mode, désormais, un peu délaissé dans cette société adepte du virtuel. Que faire de ces chiens robots lorsqu’ils arrivent en fin de vie ? Eh bien , au Japon, on s’en occupe d’une façon un peu spécial.

En Avril 2018  par exemple, une cérémonie funéraire solennelle s’est tenue au monastère de Kofukuji dans l’est de Tokyo. Il ne s’agissait pas d’honorer la mémoire d’une personne décédée, mais d’enterrer une centaine de petits chiens robots, hors d’usage, de la marque AIBO créés par SONY  à la fin des années 90.

Refusant de les jeter à la poubelle, leurs propriétaires ont préféré leur rendre un dernier hommage officiel dans un temple bouddhiste. Pourtant, ils l’ont fait avec des prières et bâtonnets d’encens.

Même si aucun des 114 anciens propriétaires n’a fait acte de présence,  tous avaient pris soin d’envoyer des faire-part où chacun d’eux relate avec émotion les souvenirs de son AIBO.

Les petits chiens robots, une fois bénis par un moine, ont été immédiatement acheminés vers une société de recyclage. Reposez en paix petits chiens robots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Will Smith : comment il a fait perdre 75 millions de dollars à ses producteurs

Etats-Unis : survivant du Covid-19, son hôpital lui facture plus d’un million de dollars