in

Chance ? 4 générations de cette famille n’ont pas d’empreintes digitales

une famille vivant au Bangladesh ne présente aucune empreinte digitale sur leurs mains
Optimized by JPEGmini 3.14.2.84235 0xa8699f93
Certaines familles se distinguent souvent par des attitudes ou des caractéristiques qui les rendent assez particulières. Mais celles de la famille Sarker, originaire du Bangladesh, sont tout aussi exceptionnelles, que terrifiantes.

 

En effet, aussi incroyable que cela puisse paraitre, les membres de cette famille n’ont aucune empreinte digitale. Une particularité qui les confronte souvent à des situations désagréables, surtout lors d'obtention de documents administratifs.

 

Une famille sans empreintes digitales

une famille atypique absence empreintes digitalesSource : bbc

Loin d’être un mythe, le fait de ne pas avoir d’empreintes digitales est bel et bien une réalité confirmée par les membres de la famille Sarker. En effet, ceux-ci se distinguent par les surfaces lisses de leurs doigts qui font qu’ils ne disposent pas d’empreintes digitales. Ce qui loin d’être une chance, demeure une expérience assez embarrassante selon Amal Sarker, le père de famille.

En effet, en 2008, le père de famille, qui a lui même hérité de cette anomalie, avait du mal à obtenir une carte d’identité biométrique vu que les données nécessitaient désormais une empreinte digitale. Finalement, ce qu’il a obtenu, c’est invraisemblablement une carte d’identité sans empreintes.

Le patriarche a pu difficilement obtenir ses papiers

Deux ans plus tard, les empreintes digitales étaient aussi devenues obligatoires pour les passeports et les permis de conduire. Face à cela, l’homme a pu difficilement obtenir son passeport grâce à un certificat médical mais évite tout de même de voyager pour éviter les problèmes à l’aéroport.

Une mutation génétique rarissime à l’origine de cette particularité

maladie causant absence empreinte digitaleSource : bbc

Par ailleurs, il faut dire que ce qui arrive à cette famille est une chose qu’on voit rarement dans le monde. En réalité, la famille sans empreintes digitales souffrirait d’une maladie rare appelée adermatoglyphie, connue que récemment. En effet, la maladie a été découverte en 2007 par Peter Itin, un dermatologue suisse.

Celui-ci a été contacté par une jeune femme suisse qui avait des problèmes pour entrer aux États-Unis, car elle n’avait pas d’empreintes digitales. Son visage correspondait à celui de son passeport. Cependant, ses doigts étaient parfaitement lisses, ce qui avait à l’époque alerté la dame.

Des tests pour plus de certitude

Actuellement, la maladie compte de rares cas isolés dans le monde. Et, elle n’a pas d’effets négatifs sur la santé hormis l’absence de traces sur les mains. En parallèle, un dermatologue s’est proposé d’aider la famille Sarker à faire des tests génétiques pour être sûre qu’elle souffre réellement de cette maladie. Ce qui pourrait peut-être changer la donne, face à la galère des enfants Sarker, qui ont moins de chance que leur père.

La famille sans empreintes digitales face aux changements du monde

obligation de déposer ses empreintes pour avoir des papiers administratifsSource : bbc

En 2016, les empreintes digitales ont été rendues obligatoires lors de l’achat d’une carte SIM au Bangladesh. Ce qui fût un grand souci pour les hommes de la famille Sarker qui s’étaient vu refuser l’achat de puce téléphonique.

En fin de compte, ils se sont résolus à utiliser des cartes SIM émises au nom de leur mère. Pire encore ! Les membres de la famille ne peuvent obtenir de permis de conduire, en raison de l’absence d’empreintes digitales. Une situation qui les fruste énormément, compte tenu de leur sentiment d’impuissance.

Une société qui ne les prend pas en compte

Cependant, la galère de la famille pourrait bientôt prendre fin, surtout avec l’apparition de nouvelles techniques d’identification. En effet, deux membres de la famille ont pu obtenir une carte à puce en faisant scanner leurs rétines. De même, selon le Département des cartes d’identité nationales, la famille Sarker pourrait, peut-être à l’avenir, obtenir les documents dont ils ont besoin en s’identifiant par balayage de la rétine ou par reconnaissance faciale.

Par conséquent, les membres de la famille Sarker gardent l’espoir que les choses tournent en leur faveur. En effet, l’absence d’empreintes digitales chez cette famille impacte fortement sur leurs quotidiens et nuit à leurs ambitions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
un homme devient célèbre en étant payé pour ne rien faire

Location de personne. Un homme gagne sa vie en étant payé pour ne rien faire

un homme creuse un tunnel pour voir sa maitresse

Insolite. Un homme creuse un tunnel d’amour reliant sa maison à celle de sa maîtresse