in

Une chienne a parcouru 16000 km pour rejoindre ses propriétaires

L’article continue en page suivante

Le chien est le meilleur ami de l’homme. Et ce n’est pas cette histoire qui prouvera le contraire. Afin de retrouver ses propriétaires, une chienne nommée Pip, abréviation de Pipsqueak, s’est lancée dans un long périple de 16000 kilomètres.

 

Adoptée en Sicile, la chienne voyageait en effet sur le bateau de ses maîtres, partis faire un tour du monde en voilier, lorsque la pandémie de Covid-19 a débuté. Cependant, la fermeture des frontières a chamboulé tous les plans de nos aventuriers.

 

Une chienne abandonnée par ses propriétaires à cause du Covid-19

chienne rejoint propriétairesSource: theepochtime

Lorsque la pandémie du coronavirus a éclaté, la chienne ainsi que ses propriétaires ont fait face à un certain nombre d’évènements aussi surprenants qu’imprévus.

Du jour au lendemain, la famille adoptive de la chienne a abandonné son projet de voyage et a décidé de rentrer en Australie. Ainsi, Zoe, Guy Eilbeck et leurs fils Cam et Max ont dû faire leurs valises en 48 heures.

D’un voilier à une ferme de bisons

Cependant, à cause du Covid-19, le règlement australien ne permettait pas à leur teckel allemand de les accompagner par voie maritime. Ils l’ont donc laissé, sachant qu’ils pourraient bientôt revenir la reprendre.

En attendant, Zoe a trouvé une personne qui pouvait prendre soin de la chienne pour quelques semaines. Suite à cela, la famille est tout simplement rentrée en Australie.

Une nouvelle famille d’accueil

chienne parcourt longue distanceSource : letribunaldunet

Mais la chienne a, entre-temps, été transférée en Caroline du Nord dans la maison d’une autre personne, du nom de Steinberg, car la précédente ne pouvait plus prendre soin de Pip.

« J’ai entendu dire qu’une famille qui vivait sur un bateau a abandonné sa chienne et est rentrée en Australie », a déclaré Steinberg. « J’ai immédiatement eu une mauvaise opinion de ces personnes », poursuit la femme. Et d’ajouter : « Mais dès que je leur ai parlé, j’ai réalisé qu’ils ne pouvaient pas être plus attentionnés. »

Des restrictions sévères

Quant à sa propriétaire actuelle Zoe, elle se levait à 4 heures du matin tous les jours. Et pour cause ! Celle-ci avait pour but de compléter la montagne de paperasse requise pour que la chienne puisse rejoindre ses propriétaires en Australie.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

10 footballeurs qui ont ruiné leur carrière

Les 10 cascades d’action d’Hollywood les plus célèbres