in

Espèces rares : voici les animaux les plus chers au monde !

animaux les plus chers au monde-mouton Double Diamond
Du pigeon voyageur belge vendu à 2 millions de dollars, jusqu’au pur-sang vendu à 70 millions de dollars..

 

Nous vous ferons découvrir les animaux les plus chers du monde.

 

Un des insectes les plus chers au monde

animaux les plus chers au monde-Les coléoptères

Source : ptes

Les coléoptères, comme vous le savez peut-être, sont un ensemble très vaste d’animaux divers, qui comprend, par exemple, le scarabée, le hanneton, la coccinelle, le charançon. Mais il existe aussi des insectes moins connus, plus rares, et donc plus recherchés.

C’est le cas de certaines espèces qui font partie de la famille Lucanidae. Les scientifiques et les collectionneurs les traquent parfois longtemps. Au Japon, un homme a eu la chance d’en trouver un qui valait son pesant d’or.

Ce Japonais était un amateur d’insectes, il s’y connaissait un peu, et il aimait à conserver chez lui quelques spécimens qu’on ne trouve pas en tous lieux. Ne vous moquez pas du penchant qu’ont certains à réunir chez eux des insectes.

Après tout, Satoshi Tajiri a créé les Pokémons parce qu’il aimait collectionner des bestioles. Notre Japonais était donc en quête d’insectes rares.

Il préférait les gros insectes, virils et combatifs, qui dépassent les 8 centimètres et qui ont de grosses mandibules. Ces critères lui rendaient la tâche bien compliquée. Mais il finit par trouver son bonheur.

Une espèce rare vraiment exceptionnelle

Il mit la main sur une espèce précieuse de coléoptère, bien proportionnée, longue de 10 centimètres, et munie de mandibules puissantes. Le bienheureux Japonais s’y connaît, et plutôt que de conserver cette trouvaille, il préfère la vendre. En effet, ce spécimen vaut plus que tous les insectes qu’il possède.

animaux les plus chers au monde- coléoptères

Source : dailyadvent

Il se rend donc dans un magasin d’insectes à Tokyo, négocie la valeur de sa découverte, et remet l’insecte au spécialiste en échange de 89.000 dollars.

Il est très heureux, mais il ressent une vague amertume, en pensant qu’il aurait peut-être pu vendre son insecte bien plus cher à un riche collectionneur étranger, plutôt qu’à un commerçant local. L’exotisme aurait été un gain de valeur.

Toutefois, cette belle affaire devait l’encourager à en faire d’autres, et à consacrer sa vie à la recherche de gros coléoptères.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
Greffe cœur porc

Des chirurgiens américains ont greffé avec succès le cœur d’un porc sur un humain

En Inde, des femmes musulmanes « mises en vente » sur Internet