in

Les animaux étonnants et inhabituels, mais qui sont véritablement effrayants

L’article continue en page suivante

Imaginez un poisson qui a des ailes pour voler, un autre qui marche dans les fonds marins au lieu de nager, ou encore un primate nocturne dont l’apparence rappelle, à la fois, celle des chauves-souris, des écureuils et des hiboux. Pire , imaginez maintenant , un animal de pas plus de 12 kg, qui pourrait attaquer n’importe quel autre animal avec une férocité impressionnante et une endurance sans égale.

 

Vous voulez savoir de qui il s’agit ? Installez vous bien , voici les animaux étonnants et inhabituels, mais qui sont véritablement effrayants.

 

L’ogcocephalus darwini


Source : Wikipedia

À 30 mètres de profondeur, dans les îles Galápagos, se trouve une créature marine tout à fait hors normes. Il s’agit de l’ « Ogcocephalus darwini », appelé communément le poisson chauve-souris.

Son apparence est remarquable : ses nageoires pectorales ressemblent, vues de dessus, aux ailes des chauves-souris. Sa tête a une forme de boîte, son corps est aplati d’une manière triangulaire et il est recouvert de bosses et d’épines.

Plus étonnant encore, ce poisson possède quatre pattes, un grand nez et une petite trompe rétractile. Mais c’est surtout son rouge à lèvre qui pourrait nous laisser penser durant quelques secondes qu’il s’agit là, peut-être, d’un canular.

Un poisson qui n’aime pas nager : Animaux étonnants

Pourtant, l’« Ogcocephalus darwini » existe réellement ! Le plus incroyable est que ce poisson ne sait pas réellement nager ! La raison est qu’il préfère marcher dans les fonds marins. Mais comment fait-il, diriez-vous ?

Eh bien ! Il déambule du bout de ses nageoires pectorales et pelviennes. Fortement développées sur le plan musculaire, elles lui donnent l’apparence de grandes jambes. Elles possèdent même une sorte de coussinet charnu sur le bout des rayons.

Nul besoin d’être sur la terre ferme pour marcher ni d’avoir des pieds ! Ce poisson est vraiment fascinant ! Ses lèvres éclatantes et ses facultés surprenantes suffisent à le rendre aussi étrange qu’effrayant !

Le papillon caniche


Source : Wikipedia

Voici, maintenant, le papillon caniche ! On croirait que l’animal est tout droit sorti d’un film fantastique, voire même d’un épisode de Pokemon. Et pourtant, ce papillon exceptionnel est bel et bien réel.

Dévoilé par le zoologue Arthur Anker, il y a environ une dizaine d’années, ce papillon de nuit est un spécimen unique. En effet, il est tout blanc et montre une pilosité très développée. Ajoutez à cela des antennes striées et de gros yeux noirs.

Une créature qui fait le buzz

Il n’en faut pas plus pour que la photo de cette créature fasse le buzz sur la toile. Découvert au Venezuela, ce papillon nocturne est, malgré son apparence, inoffensif. Toutefois, il faut admettre qu’il est loin d’être aussi agréable à regarder comme le sont la plupart des papillons.

On dirait une créature de science-fiction ! De nos jours, les recherches scientifiques sont encore très peu avancées sur cette nouvelle espèce de papillon. Probablement, dans quelques années, nous pourrons en savoir bien plus sur son mode de vie. Une chose est toutefois certaine, ce papillon est la preuve que la nature nous réserve encore bien des surprises !

L’Aye-aye : Un des animaux étonnants


Source : Wikipedia

L’Aye-aye est un lémurien qui vit dans les forêts de Madagascar. Il s’agit du plus gros primate nocturne au monde. Malheureusement, il est très peu photogénique, ce qui lui vaut une très mauvaise réputation.

En effet son apparence est bien étrange et c’est un des animaux étonnants. C’est un mélange entre un rongeur, une chauve-souris, un hibou et un pivert. Ainsi, ses incisives, comme chez les rongeurs, grandissent éternellement ; ses doigts et sa queue rappellent les écureuils.

Un animal maléfique

Ses yeux s’apparentent à ceux des hiboux ; ses grandes oreilles rondes lui permettent de localiser ses proies( grâce à l’écholocalisation), à la manière des chauves-souris. Et principalement, lorsqu’il tape sur les troncs d’arbres pour repérer les larves qui s’y cachent ; il fait des trous dans les arbres à la manière des piverts.

Il faut croire que c’est là un animal qui regroupe maintes facultés d’animaux ! D’ailleurs, c’est ce qui lui donne un air peu flatteur qui joue fortement en sa défaveur. L’Aye-aye est considéré comme un animal maléfique par les locaux superstitieux.

Selon eux, il porterait malheur ! Ainsi, il est chassé massivement, au point qu’il est, désormais, en voie d’extinction. De toute évidence, l’Aye-aye n’est ni maléfique ni dangereux !

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Les vengeances les plus surprenantes qui vont vous choquer

L’histoire de Li Wenliang qui a tenté de prévenir et de sauver l’humanité