in

Les animaux les plus dangereux que vous pouvez trouver à la plage

L'une des choses les plus agréables de la vie, c’est de profiter de bonnes vacances à la plage.

 

Ceci dit, ce que beaucoup d'entre nous ignorent, c'est que ces endroits abritent d’innombrables organismes qui peuvent nous causer beaucoup de mal. Donc, s’il vous arrive de rencontrer quelques-unes de ces créatures, il vaudra mieux que vous vous en éloigniez et que vous demandiez de l'aide le plus rapidement possible. Vous voulez savoir quels sont ces organismes-là ? Voici les 10 animaux les plus dangereux que vous pouvez trouver à la plage.

 

Les oursins, méfiez-vous de cette créature dangereuse

oursin mer
Source : Pixabay

Pouvez-vous imaginer un animal plein d’aiguilles qui peuvent traverser votre peau ? Ces animaux ne sont en réalité pas du tout agressifs, ce n’est pas comme s’ils marchaient à la plage dans la seule intention de vous faire du mal !

Le problème, c’est qu’il y a de grandes chances que vous marchiez sur l’un d’eux par inadvertance. Croyez-moi, la douleur est terrible. Mais ce qui est plus grave encore, c’est que certaines espèces très venimeuses peuvent causer des problèmes cardiorespiratoires, voire même une paralysie musculaire.

Leur habitat s’étend sur toutes les régions côtières de la Méditerranée et de l’Atlantique, dans la zone orientale. En général, ils préfèrent les fonds rocheux, surtout s’il y a une bonne quantité de récifs coralliens, car cela facilite l’accès à leur nourriture.

Vous pouvez rencontrer ces animaux dangereux à la plage


Source : Pixabay

Admettons-le, c’est peut-être l’animal qui renferme le plus de mythes, et bien que les statistiques sur ses attaques ou les décès qu’il cause soient en baisse, il représente toujours un véritable danger. C’est l’un des animaux les plus redoutés des mers et des océans et il y a de quoi !

En effet, certaines espèces de requins sont meurtrières par pur instinct. Ils n’ont pas d’habitat spécifique puisqu’il existe diverses espèces dans presque toutes les régions du monde. Il existe même des requins d’eau douce !

Des requins d’eau douce? Oui, les requins et leurs proches cousines les raies – regroupés sous le nom d’élasmobranches – sont aussi présents en eau douce. Une cinquantaine d’espèces de raies et de requins actuels, représentant cinq pour cent du nombre total d’espèces recensées, vivent dans les lacs, dans les fleuves et dans les rivières.

Faites attention quand même !

Le requin bouledogue, Carcharhinus leucas, en est l’exemple le plus connu ; on le trouve aussi bien près des côtes qui longent les mers tropicales que dans le lac Nicaragua, en Amérique centrale, dans le fleuve Amazone, en Amérique du Sud, le Mississippi, en Amérique du Nord, le fleuve Zambèze, en Afrique ou encore le fleuve Brisbane, en Australie.

Mais bon, revenons à la plage. Bien qu’ils ne rôdent pas très fréquemment près de la rive, faites attention tout de même, car, parfois, il peut arriver à l’un d’entre eux de se perdre. Si vous êtes trop proche de lui, il n’hésitera pas à vous faire une bonne morsure, soyez-en sûr !

Les serpents marins


Source : Pixabay

Nous savons tous que certains serpents figurent dans le classement des animaux les plus dangereux de la planète. Malheureusement, j’ai une autre mauvaise nouvelle pour vous : certains d’entre eux, en plus d’être venimeux, savent en plus très bien nager !

Se trouvant principalement sur les plages de la Thaïlande, ces animaux ou reptiles dangereux annoncent leur présence par leurs jolies couleurs exotiques qui ne sont rien d’autre, en fait, qu’un signal d’alerte.

Ils sont tellement venimeux que lorsqu’il leur arrive de mordre une victime, cette dernière n’a que 15 à 20 minutes pour qu’on lui administre un antidote, sinon… Adieu les vacances ! Ah ! Et adieu la vie aussi !

La Galère portugaise


Source : Pixabay

Si un jour vous marchez sur une plage méditerranéenne et que vous voyez une sorte de sac à moitié gonflé, de couleur mauve, c’est que vous venez de tomber sur la méduse du nom de La Galère portugaise !

Ces méduses sont très admirées pour leur beauté, mais, comme toujours, les apparences sont trompeuses. Bien qu’elles paraissent très jolies, elles peuvent s’avérer mortelles. En effet, en mode défense, elles activent des cellules qui dégagent un venin tellement puissant qu’il est capable de tuer des animaux marins et même des personnes.

Et dans le cas où elles ne réussissent pas à tuer, les brûlures liées à sa piqure causent une douleur insupportable. Je pense que vous l’aurez déjà compris, il s’agit là de l’une des espèces les plus mortelles qui existent en particulier dans les océans Pacifique et Indien qui constituent leur habitat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les toboggans bannis que vous ne pouvez plus emprunter

maison minuscule hobbit ensoleillée

Les minuscules mini maisons les plus impressionnantes