in

Alain Soral a été arrêté et placé en garde à vue

Alain Soral arrêté
Alain Soral, essayiste et polémiste d’extrême droite, a été arrêté, le mardi 28 juillet en après-midi à Paris, par des policiers de la brigade de répression de la délinquance contre la personne.

 

Il a ensuite été placé en garde à vue pour « provocation à commettre un crime ou délit portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ».

À voir aussi :

 

Alain Soral a été arrêté

Alain Soral arrêté
Source : RTL

Le mardi 28 juillet, en après-midi, l’essayiste et polémiste d’extrême droite, Alain Soral, a été arrêté à Paris par des policiers de la brigade de répression contre la personne (BRDP).

Au lendemain, soit le mercredi 29 juillet, le site de l’essayiste avait confirmé l’information tout en indiquant que cette arrestation a été suivie d’une perquisition de son domicile.

Les faits reprochés à l’écrivain sont assez graves puisqu’il a été placé en garde à vue pour « provocation à commettre un crime ou délit portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ». Il risque donc cinq ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende.

Les associations s’en réjouissent

Alain Soral arrêté
Source : Actu.orange

Toutefois, le motif exact de l’arrestation d’Alain Soral n’a pas encore été communiqué par le parquet. Mais il est possible que l’un de ses contenus publiés sur son site « Egalité et réconciliation » soit la cause de son interpellation.

Quoi qu’il en soit, les associations et organismes antiracistes se félicitent de cette nouvelle. Et c’est le cas aussi de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA).

En effet, sur Twitter, l’association a écrit : « La justice, c’est comme la Sainte Vierge. Si elle n’apparaît pas de temps en temps, le doute s’installe ».

Alain Soral arrêté à de multiples reprises

Alain Soral arrêté
Source : News.yahoo

Par ailleurs, ce n’est évidemment pas la première fois qu’Alain Soral se fait arrêté. Loin de là ! En réalité, l’essayiste, de son vrai nom, Alain Bonnet, est un habitué des tribunaux.

Agé de 61 ans, Alain Soral a justement déjà été condamné notamment pour incitation à la haine raciale. Mais aussi pour provocation à la haine, la discrimination ou la violence, injures antisémites, diffamation ou encore apologie de crimes de guerre et contre l’Humanité.

Plusieurs condamnations

Par exemple, le 25 juin dernier, l’écrivain risquait de se faire emprisonner en cas de non-payement d’une amende de 5 000 euros pour avoir contesté l’existence de la Shoah.

Et ce n’est pas tout ! En janvier 2019, le tribunal a condamné Alain Soral à un an de prison ferme pour injure raciale provocation et incitation à la haine à cause de propos publiés sur son site.

Chaînes YouTube supprimées

Néanmoins, malgré les multiples condamnations, l’écrivain a échappé à la prison en faisant à chaque fois appel.

Mais désormais, l’essayiste et polémiste d’extrême droite pourrait très bien se retrouver derrière les barreaux. Il faut croire que ses propos haineux lui auraient coûter bien cher.

D’ailleurs, c’est pour cela que, le 6 juillet dernier, YouTube a supprimé ses deux chaînes. Il avait alors enfreint les conditions d’utilisation de la plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

12 moments insolites vécus par des arbitres femmes

Filtre à air coronavirus

Les scientifiques créent un filtre à air qui tue le coronavirus