in

Un prêtre se trompe de formule pendant 26 ans : Des milliers de baptêmes annulés

prêtre Andrés Arango se trompe de formule pendant 26 ans

L’article continue en page suivante

Pendant 26 ans, un prêtre, qui a servi au Brésil, puis aux États-Unis, a pratiqué des baptêmes en utilisant le "mauvais" mot. Par conséquent, des milliers de baptêmes annulés.

 

Suite à cette erreur, des milliers de baptêmes ont été annulés et doivent être refaits correctement.

 

Un prêtre se trompe et crée le chaos

Un prêtre se trompe de formule pendant 26 ans

Source : ncronline

Selon le Catéchisme de l’Église catholique, on considère le baptême comme un sacrement ou un rite visible qui transmet la grâce spirituelle, et qui est « nécessaire au salut ». Ainsi, l’Église ne connaît pas d’autre moyen que le baptême pour permettre aux enfants l’accès à la béatitude éternelle.

Mais un prêtre d’origine latine vit un véritable calvaire aux États-Unis à cause de ces pratiques rituelles. Voilà son histoire ….

Pendant près de 26 ans, le prêtre Andrés Arango a travaillé comme pasteur de l’église de San Gregorio, et il a commis une grosse erreur sans se rendre compte durant son service : Il a servi au Brésil puis aux États-Unis, dans des paroisses de Californie et d’Arizona, en utilisant le « mauvais » mot durant les baptêmes.

La grave erreur a contraint le prêtre Andrés à démissionner et à laisser des milliers de baptêmes invalides, effectués durant deux décennies, dans le diocèse de Phoenix.

Voilà ce que le prêtre a fait :

Source : straitstimes

Le prêtre catholique Andrés Arango a transmis par erreur le sacrement en utilisant « nous » au lieu de « je » (en référence au Christ) lors des cérémonies.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0
La FIFA suspend la Russie de la Coupe du monde au Qatar

La FIFA suspend la Russie de la Coupe du monde au Qatar

Guerre en Ukraine : des milliers d’Africains refoulés aux frontières