in

Un candidat RN brandit une photo de sa femme noire pour prouver qu’il n’est pas raciste

L’article continue en page suivante

Invité sur France 3 pour un débat télévisé dans le cadre de la campagne des législatives, Gérard Vollory, candidat Rassemblement national (RN) de la 3e circonscription du Rhône, a brandi une photo de sa femme noire.

 

La raison ? Assurer à son opposante politique qu’il ne fait pas partie d’un « extrême ». Une séquence en direct qui, sans grande surprise, a choqué plus d’une personne sur les réseaux sociaux.

 

Un candidat RN brandit une photo de sa femme pour montrer qu’elle est noire

Candidat RN femme noire
Source : leprogres

Ce mercredi 18 mai, un nouveau moment de malaise a eu lieu en direct sur le plateau d’un débat de la chaîne régionale France 3 Bourgogne. Et le moins qu’on puisse dire est qu’il fait le bonheur et l’étonnement des réseaux sociaux. La raison ?

Eh bien, dans le cadre de la campagne pour les élections législatives, Gérard Vollory, candidat RN de la 3e circonscription du Rhône, a été invité à une émission télévisée pour participer au débat au côté de ses adversaires, Marie-Charlotte Garin (Nupes), Sarah Peillon (Renaissance) et Béatrice De Montille (LR).

« Je ne suis pas un extrême »

A cette occasion, le candidat RN a… brandit une photo de sa femme noire pour prouver qu’il n’est pas raciste. En effet, tout commence lorsque la candidate LR Béatrice de Montille a lancé les hostilités, en affirmant : « On a perdu du bon sens et du pragmatisme. J’ai envie qu’on retrouve de la liberté et que les Français se sentent représentés, sinon on fait monter les extrêmes ».

Suite à quoi, l’animateur qui présente rebondit : « Ça s’adresse à vous, Monsieur Vollory ? ». « Je ne suis pas un extrême », lui a répondu l’intéressé. « N’êtes-vous pas pour la préférence nationale ? Ça pour moi c’est de l’extrémisme ! », a de son côté assuré Sarah Peillon.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Kylian Mbappé reste au PSG : les chiffres monstrueux de son nouveau contrat

Tony Garnett accueille une réfugiée ukrainienne et 10 jours plus tard, le père s'est enfui avec elle

Un homme père de deux enfants s’enfuit avec une réfugiée ukrainienne, 10 jours après l’avoir accueilli