in

Paris : Plusieurs centaines de migrants montent un campement place de la République

migrants campement

L’article continue en page suivante

Plusieurs centaines de migrants, en errance depuis l’évacuation d’un important camp d’exilés, ont monté, le lundi 23 novembre, un campement dans le centre de Paris, mais que les forces de l’ordre ont rapidement démantelé, sans ménagement.

 

La violence du démantèlement a toutefois suscité une vague d’indignation dans le milieu associatif et politique. Aujourd’hui deux enquêtes ont été ouvertes pour « violences par personne dépositaire de l’autorité publique ».

 

Des migrants montent un campement place de la République

Le lundi 23 novembre, plusieurs centaines de personnes, en majorité afghanes, se sont installées place de la République, aidés par des associations humanitaires. Ces migrants sont en fait sans hébergement depuis l’évacuation d’un important campement à Saint-Denis.

En fait, l’association Utopia 56 explique ainsi que « l’évacuation violente du camp de personnes exilées à Saint-Denis mardi 17 novembre a laissé entre 700 et 1.000 personnes à la rue sans solution d’hébergements ».

Par conséquent, en installant ce campement, les migrants et les associations qui les accompagnent espéraient éveiller les consciences sur la réalité de ces personnes à la rue. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu.

« C’est trop violent, on veut juste un toit »

En effet, une heure à peine après l’installation d’environ 500 tentes bleues, les forces de l’ordre ont commencé à les démanteler une à une, parfois avec des personnes encore à l’intérieur, sous les cris et huées de militants et de migrants. Et c’est finalement sous les tirs de gaz lacrymogène et de grenades de désencerclement que les exilés ont été dispersés.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Les Simpson ont-ils prédit la fin du monde pour 2021 ?

Décès de Diego Maradona, la légende du football !