in

Marée noire à l’île Maurice : des hydrocarbures s’écoulent d’un bateau échoué

Marée noire île maurice

L’article continue en page suivante

Le jeudi 6 août les autorités mauriciennes avaient annoncé que des hydrocarbures s’écoulaient d’un bateau échoué sur un récif depuis le 25 juillet sur la côte sud-est de l’île Maurice.

 

Malheureusement, la catastrophe écologique risque encore d’empirer puisque le bateau, contenant 4000 tonnes d’hydrocarbures, menace de se briser et de déverser ainsi la totalité d’huile lourde.

 

La marée noire à l’île Maurice

La riche biodiversité de l’île Maurice est menacée depuis qu’un bateau échoué, le 25 juillet, déverse des hydrocarbures dans la marée.

Le jeudi 6 août, les autorités mauriciennes ont donc alerté que des hydrocarbures s’écoulaient de la coque fissurée du vraquier sur la côte sud-est de l’île.

Plus de 1000 tonnes déversées en mer

Le bateau à l’origine d’une telle catastrophe, le Wakashio, appartient à un armateur japonais mais battant pavillon panaméen. Il voyageait à vide mais ne transportait pas moins de 200 tonnes de diesel et 3.800 tonnes d’huile lourde.

Ainsi, après qu’il est échoué au large de la pointe d’Esny, une zone humide classée Ramsar, du nom d’une convention qui protège les zones humides d’importance internationale, plus de 1.000 tonnes des 4.000 tonnes de carburants se sont déversées en mer.

« Crise environnementale »

Ce n’est donc pas à tort que le ministre mauricien de l’Environnement, Kavy Ramano, a qualité cette situation de « crise environnementale ».

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Les entraînements militaires les plus extrêmes du monde

Faire besoins magasin

Grenoble : un jeune homme s’arrête dans un rayon du magasin pour faire ses besoins