in

L’Espagne ordonne l’abattage de près de 100 000 visons testés positifs au coronavirus

visons abattage

L’article continue en page suivante

En Espagne, la région de l’Aragon, située au nord-est, a annoncé, le jeudi 16 juillet, avoir ordonné l’abattage de près de 100 000 visons d’un élevage dans lequel près de 90% des animaux ont été testés positifs au coronavirus.

 

La raison d’une telle décision ? Eh bien, les animaux pourraient contaminés les êtres humains. C’est donc pour éviter la propagation du virus que ces animaux ont dû être abattus.

 

L’abattage de visons en Espagne

visons abattage
Source : Courrierinternational

Le 16 juillet, les autorités de la province d’Aragon, en Espagne, ont ordonné l’abattage de plusieurs visons provenant d’un élevage de la Pobla de Valverde, près de Teruel.

Lors d’une conférence de presse, Joaquin Olona, responsable régionale de l’élevage, a ainsi souligné «nous parlons de l’abattage obligatoire de la totalité des animaux faisant partie de cette exploitation».

Par conséquent, ce ne sont pas moins de 92 700 visons qui ont dû être abattus. Quant aux éleveurs de ces animaux très prisés pour leurs fourrures, ils recevront une compensation financière.

87% des visons testés positifs

visons abattage
Source : Sudouest

En fait, cette décision est intervenue après la contamination au coronavirus de certains de ces animaux et de sept employés. Suite à cela, le 22 mai, la ferme a été placée sous surveillance.

A partir de cette date, les autorités ont mené une série de tests PCR sur les visons. De ce fait, le 8 juin, sur un échantillon de 20 visons, un seul était positif.

Le 22 juin, sur 30 animaux testés, 5 étaient éteints du covid-19. Et le 7 juillet, sur 90 visons 78 étaient contaminés, soit 87% de l’échantillon. Ce qui est pour le moins alarmant !

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0
Miss déchue titre

Une Miss déchue de son titre pour avoir écrit « All Lives Matter »

Comptes twitter de célébrités piratés : le FBI lance une enquête