in

Le gouvernement veut retirer les titres de séjour en cas de polygamie

titres séjour polygamie

L’article continue en page suivante

Alors que le projet de loi contre le séparatisme a été adopté ce mercredi 9 décembre en Conseil des ministres, la militante féministe, Marlène Schiappa, a tenu a apporté quelques précisions sur la polygamie.

 

La ministre déléguée à la citoyenneté a notamment annoncé que le titre de séjour ne sera pas donné aux personnes qui sont polygames. Et si la situation de la polygamie est découverte une fois que la personne est déjà avec un titre de séjour, il lui sera retiré.

 

Retrait des titres de séjour en cas de polygamie

titres séjour polygamie
Source : vonjour

Le mercredi 9 décembre, lors de la conférence de presse du gouvernement sur le projet de loi contre les « séparatismes » Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté, a annoncé que le gouvernement souhaitait « renforcer la lutte contre la polygamie ».

« La polygamie est déjà interdite en France. Mais nous souhaitons protéger les droits particulièrement des femmes et faire en sorte que notamment nous prenions des dispositions en matière de retraite et de pensions de réversion », a-t-elle déclaré.

Il ne s’agit pas « d’interdire l’infidélité »

Avant de poursuivre : « Nous ne donnerons pas de titre de séjour à des personnes qui sont polygames. Et si la situation de la polygamie est découverte lors d’un contrôle une fois que la personne est déjà avec un titre de séjour, ce titre de séjour lui sera retiré ».

Alors que certaines personnes s’inquiètent de voir la loi prendre le pas sur leur vie privée, Marlène Schiappa assure que l’objectif n’est pas « d’interdire l’infidélité » ni même « le polyamour ». « Ce n’est de ça qu’il s’agit. Il s’agit vraiment de la polygamie », a-t-elle affirmé.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Meghan Markle révèle avoir fait une fausse couche dans un texte poignant

mila renvoyée lycée

Mila renvoyée de son lycée militaire : la « lettre aux lâches » de son père