in

La statue d’une manifestante Black Lives Matter a brièvement remplacé celle d’un marchand d’esclaves

Statue manifestante

L’article continue en page suivante

A Bistrol, au Royaume-Uni, une statue représentant une manifestante de Black lives matter a remplacé, le mercredi 15 juillet, celle d’un marchand d’esclaves.

 

Mais cet acte hautement symbolique n’a pas été de longue durée ! Au lendemain, la statue de la manifestante, installée sans autorisation, a été retirée.

 

La statue d’une manifestante

Statue manifestante
Source : Theepochtimes

L’artiste contemporain, Marc Quinn, a pris l’initiative, le mercredi 15 juillet, d’ériger à Bristol, grâce à son équipe, une statue de Jen Reid, une jeune manifestante noire de Black lives Matter.

Intitulée « A Surge of Power » ou en français « Une montée en puissance », cette grande pièce en acier noir montre la jeune femme au poing levé. Un symbole très significatif pour le mouvement.

La statue remplace celle d’un marchand d’esclaves

Cependant, si cette statue est autant représentative c’est pour une toute raison. En fait, cette nouvelle sculpture remplace celle d’Edward Colston. Il s’agit d’un marchand d’esclaves du XVIIe siècle qui s’était enrichi en vendant 100.000 esclaves entre 1672 et 1689. Ensuite, il a utilisé sa fortune pour financer le développement de Bristol.

Mais sa réputation de philanthrope n’est plus d’actualité. En début juin, durant les manifestations qui ont fait suite à la mort de George Floyd, la statue du marchand a été déboulonnée et jetée dans le fleuve.

Une action militante

Statue manifestante
Source : Kiro7

Plus tard, la statue a, bien entendu, été repêchée. Mais puisque son sort n’avait pas été fixé, l’installation de la statue de Jen Reid, a semblé donc s’imposer comme une évidence.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0
Twitter Génération Identitaire

Twitter ferme plusieurs comptes du mouvement Génération Identitaire

MHD n’est plus en prison, voici pourquoi !