in

Guerre en Ukraine : des milliers d’Africains refoulés aux frontières

L’article continue en page suivante

De nombreux ressortissants Africains fuyant la guerre en Ukraine sont recalés à la frontière polonaise en raison de leur couleur de peau, selon des témoignages publiés sur les réseaux sociaux.

 

Mais si des responsables polonais ont réfuté ces accusations de racisme, plusieurs vidéos diffusés sur la toile indiquent que des personnes d’origine africaine ont été discriminés en tentant de fuir le conflit.

 

Des milliers d’Africains refoulés aux frontières

africains refoulés frontières
Source : cnews

Alors que plus de 500.000 personnes ont quitté le sol ukrainien depuis le début de l’invasion russe selon les Nations Unies, des ressortissants de pays africains semblent faire face à un traitement raciste par les gardes frontaliers.

En effet, plusieurs Africains affirment avoir été refoulés à la frontière de l’Ukraine avec la Pologne. Tandis que d’autres personnes, blanches, étaient autorisées à passer. Vidéos à l’appui, on peut notamment les voir se refuser l’accès aux trains. Parfois, ils sont même violemment réprimés.

« Les Noirs ne rentrent pas »

« On nous a bloqués à la frontière. On nous a dit que les Noirs ne rentrent pas. Pourtant, on voyait les Blancs rentrer… », a raconté auprès de France 24 Moustapha Bagui Sylla, étudiant en médecine guinéen. « Ils ne laissent pas passer les Africains », ajouté Michael.

« Les Noirs qui n’ont pas de passeports européens ne passent pas… Ils nous refoulent juste parce qu’on est noirs ! », a-t-il assuré. « On est tous humains. On est nés comme ça ! Ils ne devraient pas nous discriminer sur la couleur de notre peau ».

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0
prêtre Andrés Arango se trompe de formule pendant 26 ans

Un prêtre se trompe de formule pendant 26 ans : Des milliers de baptêmes annulés

Mia Khalifa partage la recette du cocktail Molotov en pleine guerre

Mia Khalifa partage la recette du cocktail Molotov en pleine guerre