in

Des musées français bannissent les chiffres romains car leurs visiteurs ne savent plus les lire

L’article continue en page suivante

Depuis quelques jours, une polémique secoue le musée Carnavalet, à Paris. Comme le Louvre, ce musée, qui doit rouvrir après quatre ans de travaux, aurait abandonné les chiffres romains, en les remplaçant par des chiffres arabes, pour faciliter la compréhension aux visiteurs.

 

Ainsi, l’annonce du musée de Carnavalet n’a pas tardé à travers les Alpes. En effet, de nombreux quotidiens italiens s’insurgent aujourd’hui contre cette mesure marketing jugée « ridicule ».

 

Des musées français bannissent les chiffres romains

musée chiffre romain
Source : paris

Après le Louvre, c’est au tour du musée Carnavalet, dédié à l’histoire de Paris, de remplacer les chiffres romains par des chiffres arabes d’une partie de ses cartels. Noémie Giard, responsable des services des publics au musée Carnavalet, justifie ce choix. « Nous ne sommes pas contre les chiffres romains », déclare-t-elle.

« Mais ils peuvent être un obstacle à la compréhension. Combien de fois avons-nous vu des parents lire les explications en principe dédiées aux enfants ? ». Et d’ajouter : « ça va avoir un intérêt, notamment pour les publics en situation de handicap psychique et mental. (…) Ça va aussi avoir un intérêt pour les publics étrangers, qui ne sont pas tous familiers des chiffres romains ».

Textes explicatifs raccourcis

En revanche, les touristes espagnols, eux, n’y verront que du feu. Et pour cause ! Toutes les informations en espagnol garderont la numérotation romaine. Dans le cas contraire, cela serait considéré comme une faute d’orthographe.

Par ailleurs, le musée Carnavalet est allé encore plus loin pour s’adapter à ses visiteurs. Outre le changement des chiffres romains, le musée a également choisi de raccourcir ses textes explicatifs.

« Nous faisons tous le constat que les visiteurs lisent peu les textes dans les salles, surtout s’ils sont trop longs. Ils ont aussi tendance à zapper et à picorer », confie la responsable. Résultat : les panneaux ne comportent plus que 1 500 signes maximum et 500 pour les enfants.

Le musée Carnavalet renonce aux chiffres romains : une décision qui interroge


Source : Rtbf

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Annie Cordy accusée de racisme en raison des paroles de « Chaud cacao »

10 vidéos des courses poursuites avec la police les plus folles