in

Aux César 2022, Marie s’infiltre montre ses fesses en direct

Ce vendredi 25 février, Marie S'infiltre a fait une intrusion remarquée sur la scène de l'Olympia lors de la 47e cérémonie des César. Et pour cause ! L’humoriste n’a pas hésité à montrer ses fesses au public.

 

Un moment gênant qui n’a pas séduit tous les téléspectateurs de la cérémonie. Loin de là ! Sur les réseaux sociaux nombreux sont ceux à avoir même fait savoir que c’était là une intervention « malaisante », « inutile » et « pas drôle ».

 

Marie s’infiltre montre ses fesses en direct lors des César 2022

Après s’être incrustée pendant la Gay Pride, ou encore à un défilé Chanel, Marie s’infiltre a, cette fois-ci, eu pour cible la 47e édition des César, ce vendredi 25 février à l’Olympia. Et il faut croire qu’elle a réussi, comme à son habitude, à se faire remarquer.

En effet, Antoine de Caunes appelait sur scène Grégoire Ludig et David Masrais pour remettre le prix des meilleurs effets visuels à Guillaume Pondard pour son travail dans Annette. Mais… la jeune femme parée d’une robe rouge bouffante en a décidé autrement !

Elle monte sur scène

Celle-ci a ainsi quitté son siège avant d’interrompre la cérémonie. La raison ? Eh bien, Marie s’infiltre a décidé de monter sur scène afin d’exposer ses fesses au public et aux téléspectateurs de Canal +. Quant au maître de cérémonie, il ne semblait pas pour autant déstabilisé. Il a d’ailleurs même laissé l’humoriste française prendre la parole au pupitre.

« Voici mon cul…rieux hommage à la cul…ture », avait-elle alors déclaré. Et de poursuivre : « spectateur invaincu. Toi qui a survécu, je te montre mon culot, que tu sois convaincu que je n’occulte rien dans ce clair-obscur ». « C’était ma petite déclaration d’amour à moi au cinéma et surtout à Louis Garrel. Je t’aime », a-t-elle conclu sans être interrompue.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Combats d’animaux qu’on aurait crus qu’ils étaient perdus d’avance !

Thomas Muller : le footballeur accusé de maltraitance sexuelle envers ses chevaux