in

7 grands projets parmi les plus inutiles au monde !

Une autoroute déserte à 20 voies qui traverse une capitale déserte, un hôtel en chantier depuis plus de 30 ans ou encore des montagnes russes ratées à 12 millions d’euros…

 

Aujourd'hui nous allons vous faire découvrir 7 projets immenses les plus inutiles au monde.

 

1 de 2

Le Ring Racer de Nürburgring

grands projets les plus inutiles-Ring Racer de Nürburgring

Source : parc-montagne-russe

S&S – Sansei Technologies est une entreprise américaine spécialisée dans la conception et la construction de manèges en toutes sortes. Mais ce qui fait la particularité de ce géant américain c’est son immense savoir-faire dans la création de montagnes russes pneumatiques qui fonctionnent à l’aide de gaz ou d’air sous pression.

C’est donc pour rester fidèle à sa marque de fabrique qui n’est autre que l’innovation, que les dirigeants et les ingénieurs de cette entreprise ne cessent de créer et de défier toutes les lois de la physique pour donner vie à des manèges de plus en plus flippants.

Et c’est ainsi qu’ils ont réussi à bluffer et époustoufler les mordus de montagnes russes un petit partout dans le monde.Grâce notamment à la “Chevauchée de Batman” aux États-Unis, au “Mumbo Jumbo” en Angleterre, au “Green Lantern” en Australie ou encore à “l’Oiseau fou” en Chine.

Mais S&S-Sansei et ses ingénieurs ont voulu aller encore plus loin dans leur délire créatif avec le Ring Racer de Nürburgring en Allemagne. Sur le papier, ces montagnes russes sur le thème de la Formule 1 devaient être les plus rapides et les plus spectaculaires au monde.

Mais la réalité a été tout autre

On a d’ailleurs retardé l’inauguration de ce projet fou à plusieurs reprises avant d’enfin ouvrir ses portes en 2009. Malheureusement, les premiers visiteurs de ce manège d’exception ont été témoins d’une succession d’explosions.

Des explosions qui ont causé des blessures à sept personnes, brisé plusieurs fenêtres dans les bâtiments voisins du parc d’attractions et causé des dégâts énormes dans la structure du manège.

Cinq ans donc après ce lancement raté et après avoir dépensé plus de 12,3 millions d’euros, le Ring Racer est enfin devenu un manège sûr et fonctionnel. Cependant la S&S a dû le fermer parce qu’il s’est avéré qu’il ne serait jamais rentable.

Un projet achevé mais inutile

Ainsi ce projet grandiose qui devait faire la fierté de S&S-Sansei est devenu l’un des projets achevés les plus inutiles au monde et le vilain petit canard de ce géant américain.

Toujours est-il, même si le projet Ring Racer n’a été qu’une succession de ratées et un énorme gouffre financier, la S&S-Sansei prospère toujours grâces aux centaines de manèges qu’elle conçoit dans le monde entier et maintenant au moins, avec cet énorme flop allemand, les dirigeants de cette entreprise ont désormais le manuel de toutes les choses qu’il ne faut surtout pas faire lorsqu’on entame un projet grandiose.

L’hôtel Ryugyong

Source : finance.yahoo

Si vous trouvez que c’est idiot et absurde qu’il ait fallu à la S&S-Sansei plus de cinq ans et 12 millions d’euros de perte avant de mettre fin au Ring Racer, son mégaprojet inutile, figurez-vous qu’il existe un projet tout aussi immense et qui, tenez-vous bien est toujours en chantier depuis 1987 !

C’est tellement incroyable que vous avez hâte d’avoir plus de détails ! Direction alors Pyongyang, la capitale nord-coréenne. Sur le peu d’images qui proviennent de cette ville mystérieuse, vous avez certainement déjà vu cet immense tour. Eh bien, c’est justement de cette tour qu’il est question.

Une date d’ouverture toujours indéfinie

En effet, ce gratte-ciel, en forme de pyramide, qui était à la base censé être un hôtel avec plus 3000 chambres et cinq restaurants panoramiques et dont la construction a débuté en 1987, n’a jamais ouvert ses portes.

Pourtant, en 1992, le bâtiment avait déjà atteint sa hauteur prévue. Sauf qu’il n’était qu’un bloc de béton creux et sans fenêtres.

Et cette situation a perduré pendant 16 ans jusqu’en 2008, où sa façade a été recouverte de panneaux en verre et en acier pour un coût de 180 millions de dollars. Et depuis, chaque année des rumeurs annoncent que ce gratte-ciel qui porte le nom dhôtel Ryugyong est sur le point d’ouvrir ses portes.

Un mégaprojet vraiment inutile

Malheureusement en 2012 des photos de l’intérieur de cette énorme bâtisse fuitent et ce qu’elles révèlent est assez choquant. Comme vous pouvez le voir, plus de deux décennies après le lancement de ce projet grandiose, le bâtiment est presque creux et peu de travaux y ont été faits de l’intérieur.

grands projets les plus inutiles-hôtel Ryugyong

Source : edition.cnn

Mais ceci n’a pas empêché le gouvernement du dictateur Kim Jong-un d’investir encore plus d’argent dans ce projet, purement et simplement inutile, en le munissant de lumière LED en 2018. Aujourd’hui, alors que ce projet a coûté des centaines de millions de dollars sur plus de 30 ans, il n’est ni plus ni moins qu’une sorte de pyramide à facettes.

Voir tant d’argent et d’énergie gaspillés pour un projet qui ne sert absolument à rien vous choque au plus haut point, mais connaissant le pays et le personnage qui le dirige, il faut croire qu’un tel entêtement à poursuivre un rêve voué à l’échec n’est pas tellement surprenant !

Espérons tout de même qu’un jour la situation change en Corée du Nord et que cet hôtel ouvre enfin ses portes aux touristes du monde entier !

Une décharge de déchets nucléaires

grands projets les plus inutiles-décharge de déchets nucléaires

Source : cnbc

Qui dit chien, dit chat et qui dit Corée du Nord dit forcément États-Unis ! Et en matière de projets grandioses inutiles, le gouvernement américain lui aussi traîne plusieurs casseroles honteuses !

Comme en 2002, lorsque le gouvernement fédéral a voulu trouver une solution durable au traitement des déchets nucléaires.

Et au lieu de maintenir le statuquo dans lequel chacun des États américains gère indépendamment ses déchets radioactifs en les stockant sur son propre territoire, le gouvernement a eu la très mauvaise idée de créer une décharge de déchets nucléaires nationale, dans la montagne de Yuca dans le Nevada.

grands projets les plus inutiles- décharge de déchets nucléaires

Source : nytimes

Même si ce projet pharaonique a été approuvé par le congrès et un budget de centaines de millions de dollars lui a été alloué, et bien que sa construction ait presque été achevé, il n’a jamais pu voir le jour à cause de la forte contestation des Névadais, qui se sont opposé au fait de voir leurs terres se transformer en la décharge nucléaire de tout le pays.

Cet immense projet inutile, très controversé et qui a coûté au final près de 96 milliards de dollars aux multiples gouvernements américains est devenu la patate chaude honteuse que se refilent les présidents, d’Obama à Trump et aujourd’hui à Biden, qui a déclaré que ce n’était pas son gouvernement qui allait inaugurer le projet de la montagne Yuca. C’est donc une affaire à suivre dans 4 ans après le quadriennat de Biden !

Forest City en Malaisie

grands projets les plus inutiles-Forest City en Malaisie

Source : expatgo

Une ville résidentielle offshore, futuriste, intelligente, écologique, bâtie sur quatre îles artificielles et à l’écosystème forestier autonome. On dirait que je vous ai planté le décor d’un film de science-fiction, pourtant ce projet fou, qui porte le nom de Forrest City, est bien réel.

Maintenant, vous vous dites que toute cette histoire est tellement idyllique qu’elle cache forcément un “mais” quelque part, que vous voudriez que je développe ! Eh bien, avant de vous dévoiler ce qui cloche avec ce projet, situant le d’abord.

Forrest City se trouve dans les eaux malaisiennes, dans une zone très sensible écologiquement, parce qu’elle compte des prairies d’herbes marines protégées ainsi que la réserve forestière de mangrove de la rivière Pulai.

Une histoire de corruption

Cependant, ce n’est pas du tout l’aspect écologique qui fera de cet immense projet un flop monumental, mais plutôt une succession d’évènements chaotiques.

Par exemple, alors même que le projet n’a pas été achevé dans son intégralité, plusieurs fissures sont apparues un peu partout dans les routes et les grands bâtiments de Forrest City. Ensuite, certains investisseurs du projet ont été accusés de corruption.

Source : expatgo

Enfin, à la base les résidences de Forrest City étaient destinées à une riche clientèle chinoise. Mais entre-temps les relations entre la Malaisie et la Chine se sont détériorées.

Ce qui a poussé le gouvernement malaisien à interdire au Chinois d’acheter des propriétés sur son territoire, puis le gouvernement Chinois a plafonné les dépenses de ses citoyens à l’étranger.

Mais c’est la pandémie du Covid-19 qui a donné le coup de grâce à ce projet inutilement grandiose ! C’est tellement triste de voir un projet aussi ambitieux et futuriste que Forrest City partir en fumée mais ce qui vous désole le plus c’est que les 100 milliards de dollars qu’il a coûté aurait pu changer le quotidien de millions de gens dans le besoin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Déclaré mort par 3 médecins, il se réveille juste avant son autopsie

Choc ! Koba LaD se fait racketter à Marseille