in

7 catastrophes naturelles qui peuvent avoir lieu un jour !

D’une tempête solaire qui pourrait provoquer une coupure mondiale d’Internet au « Big One », le grand tremblement de terre qui pourrait rayer la Californie de la carte...

 

Voici quelques catastrophes naturelles qui sont susceptibles de survenir un jour ! On commence !

 

1 de 2

Une tempête solaire qui peut couper l’internet

tempête solaire qui peut couper l'internet 

Source : futura-sciences

Les chercheurs du monde entier passent leur temps à mener des études poussées dans différents domaines, dans le but de pouvoir trouver des solutions aux problèmes de demain. Or, justement, il se trouve qu’il existe de nos jours un vrai problème auquel on n’aurait pas encore trouvé de solution.

Une tempête solaire, ou éruption solaire, pourrait toucher la planète Terre et couper Internet pendant plusieurs semaines, voire plus !

Une catastrophe naturelle qui nous privera du net

Au cas où vous ne savez pas de quoi l’on parle, une éruption solaire est un phénomène qui consiste en un vent solaire composé de particules chargées, qui est assez fort et qui peut atteindre notre planète et toucher ainsi les réseaux de communication et les réseaux électriques, ainsi que les systèmes de navigation.

En effet, les répéteurs des câbles sous-marins sont sensibles aux courants géomagnétiques qui sont engendrés par les particules chargées provenant du soleil, et même les satellites assurant les connexions pourraient se retrouver endommagés par une tempête solaire ! L’éruption solaire la plus connue jusque-là est celle qui est arrivée en 1859.

L’événement de Carrington

Connue comme « l’événement de Carrington », du nom de l’astronome anglais Richard Carrington qui a étudié le phénomène, elle avait endommagé le réseau télégraphique à l’époque. Face à cette catastrophe naturelle éventuelle qui pourrait arriver d’un moment à l’autre, les chercheurs se sont penchés sur les différentes possibilités à prévoir en cas de cette tempête.

Source : livescience

Certes, ils auraient trouvé quelques indices bien précieux pour comprendre tous les types d’éruptions solaires, notamment après celle survenue en mars 2016.

Mais cela n’a fait qu’accentuer le travail pour ces chercheurs qui rappellent au monde entier qu’il faudrait se préparer à un black-out mondial du réseau Internet qui pourrait durer longtemps en cas de tempête solaire. Car justement, le système Internet mondial n’est pas préparé à ce genre de phénomène.

Par ailleurs, ces personnes rappellent aussi qu’il faut installer plus de câbles aux basses latitudes avant qu’il ne soit trop tard. Une chose rassure pourtant ces chercheurs.

Les tempêtes solaires ne touchent que rarement notre planète. Rarement, mais pas jamais, et cette éventualité, aussi minime soit-elle, a rendu les chercheurs bien sceptiques depuis quelque temps.

L’éruption de la montagne Pelée

phénomènes dangereux-L’éruption de la montagne Pelée

Source : afsa

Les vulcanologues ont l’énorme tâche d’étudier de près l’activité d’un volcan, notamment si une éventuelle éruption se prépare, afin de pouvoir agir à temps en alertant la population qui vit près de ce volcan.

Mais depuis quelque temps, ces scientifiques font face à une éruption volcanique particulièrement redoutable : celle de la montagne Pelée, en Martinique, dont l’éruption meurtrière du 8 mai 1902 avait fait 30.000 morts et rasé la ville de Saint-Pierre.

Des scientifiques vigilants

En effet, il semble que ce volcan est en train de se réveiller petit à petit. Et les vulcanologues se préparent à une nouvelle catastrophe naturelle en surveillant continuellement et de près ce volcan de type explosif, dont l’activité sismique a augmenté selon l’Observatoire volcanologique et sismologique de Martinique.

Grâce à cette surveillance et à la technologie dont elles disposent de nos jours, ces personnes savent à peu près ce qui se passe sous la « Grande dame du Nord ». Mais en même temps, cela leur donne la chair de poule à l’idée qu’un nouveau scénario, semblable à celui de 1902, puisse se reproduire.

Mais au moins, ils auront le temps cette fois-ci de réagir plus rapidement et d’alerter les autorités qui évacueront les habitants. Face à ce risque, les scientifiques sont devenus de plus en plus vigilants.

Faut-il craindre le «Big One» ?

phénomènes dangereux-big one en Californie

Source : rtl

Aux Etats-Unis, les habitants de l’Etat de Californie peuvent se vanter d’avoir du soleil à longueur de l’année et un climat beaucoup plus clément que dans d’autres Etats américains. Une bonne raison pour eux de ne jamais vouloir quitter la Californie pour aller vivre ailleurs !

Mais tout n’est pas rose dans la vie comme on dit. En effet, malgré le bon climat dont ils jouissent, les Californiens sont tous les jours confrontés à une réalité menaçante : la « faille de San Andreas », une faille géologique d’une longueur de 1300 km et d’une largeur de 140 km.

Si vous ne le savez pas encore, ce système de failles pourrait donner lieu au « Big One », un tremblement de terre extrêmement fort, d’une puissance pouvant dépasser 8,5 de magnitude sur l’échelle de Richter, et qui pourrait dévaster la côte sud-ouest des Etats-Unis.

Plus peur des tremblements de terre

Avec de nombreux tremblements de terre, comme celui de San Francisco en 1906, ou encore les deux séismes qui ont frappé la région deux jours de suite en 2019, les Californiens se sont habitués à l’activité sismique de leur Etat.

Et tous, ou presque, ont réussi à surmonter leur peur des tremblements de terre depuis bien longtemps, aidés notamment par les études réalisées régulièrement par les sismologues qui s’intéressent de près à cette région.

Les californiens craignent cette catastrophe naturelle

Mais il n’empêche que ces données scientifiques et ces études qui n’en finissent pas font froid dans le dos. Et elles ont bien fini par semer le trouble dans l’esprit de nombreux Californiens qui vivent de nos jours sous la menace du « Big One ».

Ce qui les rassure toutefois, c’est qu’un séisme ayant une magnitude supérieure à 8 ne risque pas de se produire avant les trois prochaines décennies, de plus, cette éventuelle catastrophe naturelle reste estimée à 7% seulement, d’après les sismologues. Une information qui n’empêche pas pour autant les Californiens d’être toujours sur le qui-vive…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Pour tatouer tout son corps, il se fait retirer le pénis, les testicules et les tétons

En Inde, des frères siamois décrochent leur premier emploi et deux salaires