in

10 produits que vous ne devriez pas manger, sachant comment ils sont faits

 

Voici 10 produits que vous n'achèterez jamais, sachant comment ils sont faits.

 

Les Pringles, un aliment dangereux pour la santé

Source : marocainesdumonde

Tout le monde croit que les Pringles sont des morceaux de pomme de terre qu’on tranche d’une façon spéciale et frits au beurre. Mais en fait, si vous pensiez vraiment que c’est de la pomme de terre, ça ne l’est pas.

Mais de quoi sont-ils faits?

Dans la composition des Pringles, il y a seulement 40 % de pommes de terre. Tout le reste est constitué de farine d’amidon et d’eau. Un appareil spécial malaxe la pâte pour les Pringles, la compresse et le résultat est le copeau rond et savoureux auquel nous sommes si habitués.

Le jus de fruits

Source : dangersalimentaires

Presque tous les fabricants affirment que leurs produits sont 100 % naturels. Cependant, le goût d’un jus de fruits « naturel » du supermarché est très différent de celui du jus fraîchement pressé.

Le fait est que « naturel » et « frais » sont loin d’être synonymes. Les jus conditionnés sont fabriqués à partir de concentré et peuvent être stockés très longtemps, jusqu’à plusieurs années. Les jus de fruits frais se détériorent très vite.

La saucisse et la farce

Source : femmeactuelle

Qu’est-ce qui remplace la viande dans la saucisse et la farce ? Les fabricants industriels ne fabriquent jamais ces produits à partir de pièces de valeur de la carcasse, c’est-à-dire de la viande elle-même, qui peut être emballée et vendue à bon prix en pièces entières.

Dans le hachis et la saucisse, il y a essentiellement ce qui ne convient plus. Dans ces déchets, il y a des parties avec des restes de viande. Ils entrent dans le remplissage des catégories les plus chères A et B, où les fibres de viande doivent représenter entre 80 et 60 % de l’ensemble.

Un aliment dangereux pour la santé

Mais il existe également des catégories moins chères acceptant moins de 20 % de viande. Et comment obtenir la masse désirée ?

Dans les saucisses et les saucissons, la viande est le plus souvent remplacée par une protéine de collagène bon marché, masquée sur les étiquettes par les mots « protéine animale » ou « stabilisant de protéine ».

Source : rtl

Elle est fabriquée à partir de produits issus du traitement des carcasses. C’est-à-dire, comme nous l’avons déjà dit précédemment, de tendons, d’os, de cartilages, de peaux et d’autres parties peu appétissantes.

On ne peut pas qualifier ces produits de « nocifs », mais ils ne sont pas non plus indispensables. Leur valeur biologique est extrêmement faible, et ne fournit pas au corps le matériel nécessaire à la production de tissus.

De la graisse est également ajoutée aux saucisses et à la viande hachée. Parfois, il n’y a presque rien, à part cette graisse dans le produit.

Lors de la friture, les hamburgers constitués de cette farce se noient littéralement dans le liquide dégagé. Enfin, dans les produits de catégories inférieures, la viande est remplacée par le soja.

Et absolument tout le soja est maintenant OGM. Les gènes modifiés ont depuis longtemps supplanté les gènes naturels. Ainsi, le soja pur dans l’agro-industrie mondiale n’existe tout simplement plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les découvertes archéologiques incroyables qui ont changé l’histoire

pape photo mannequin

Pape François : son compte Instagram « like » une photo très osée d’un mannequin