in ,

10 footballeurs qui ont ruiné leur carrière

Si tous les spécialistes du ballon rond n’ont pas la chance d’avoir la carrière de Zinedine Zidane, certains athlètes ont connu une fin de carrière mouvementée, et malheureusement assez sombre..

 

Qu’il s’agisse d’addiction, d’un mauvais traits de caractère, ou encore d’une déconvenue professionnelle, découvrez aujourd’hui 10 destins de footballeurs qui n’auront pas terminé aussi bien qu’ils ont commencé. Faisons ensemble un état des lieux de ces 10 footballeurs dont la vie a mal tourné !

 

Ronaldinho, la fin d’une belle carrière 

Source : blogangelio

Ronaldinho est de loin le footballeur le plus malchanceux de la planète. Il est assurément celui qui a connu la plus grande décadence sociale et matérielle.

En effet, l’ex star mondiale du ballon rond est aujourd’hui pratiquement sans le sou. Alors qu’il doit toujours à la justice brésilienne une petite fortune en amendes.

Mais le pire reste encore son incarcération au Paraguay, où il a été arrêté avec son frère pour utilisation de faux passeport.

Une triste fin et un choc pour ses fans !

La star brésilienne s’est ainsi vue incarcérée pendant 1 mois, dans l’un des établissements carcéraux les plus stricts du pays.

Source : parismatch

Contraint de partager ce bout de vie avec des personnes au passé douteux, il aura amené avec lui un peu de bon temps aux détenus. Avec qui il a pu montrer ses talents et échanger quelques passes.

Le plus triste dans cette histoire, c’est que l’enfant aux pieds d’or aura passé son quarantième anniversaire en cellule…

Ainsi, celui qui jadis faisait trembler les stades de foot n’est donc malheureusement aujourd’hui, plus que l’ombre de lui-même. Et bien qu’il demeure mondialement célèbre, son nom est de plus en plus synonyme de déchéance et de mauvais choix de vie.

Adriano : Une carrière finie prématurément

Source : afriquesports

Certains génies du ballon rond sont tels des étoiles filantes, qui illuminent la voûte céleste de leur brillant éclat, mais qui ternissent et disparaissent tout aussi vite.

Adriano en fait assurément partie, et bien que l’ex footballeur brésilien ait pu atteindre des sommets, son destin a vite sombré dans la déchéance et l’oubli.

Un chagrin si intense

« L’empereur », comme l’appelaient les tifosi intersites avec respect, a fait jaillir les étincelles au championnat italien. Et il avait démontré des qualités inégalées chez un joueur.

Source : marca

Toutefois, le chagrin qui l’a submergé, suite au décès de son père, lui a finalement enlevé toute envie de jouer au football. Et doucement, le jeune brésilien a commencé à sombrer dans l’enfer de la boisson.

Et la déchéance de l’ancien avant-centre milanais ne s’arrête pas là. Puisqu’il se fera arrêter plusieurs fois, au beau milieu de trafics de substances illicites, et d’armes dans son pays d’origine, le Brésil.

Ainsi, l’ex enfant prodige de l’Inter vit maintenant une existence dangereuse de gangster de bas étage, totalement aux antipodes de la dolce Vita qu’il a pu savourer pendant ses années de gloire.

Manoel Francisco dos Santos

Source : soccernewshte

Manoel Francisco dos Santos, beaucoup plus connu sous son surnom, Garrincha, est très probablement l’un des meilleurs footballeurs brésiliens de tous les temps, au même titre que Pelé.

Garrincha a d’ailleurs remporté deux coupes du monde, aux côtés de celui que l’on surnomme le roi Pelé, en 1958 et en 1962. Et il est même communément admis que Garrincha était un bien meilleur dribbleur que lui.

Le Bad Boy

Mais la différence entre ces deux légendes footballistiques, ne se limitait pas seulement aux prouesses techniques.

Source : casacoolbeans

En effet, si Pelé était connu pour son calme, son pragmatisme et sa mesure. Que ce soit sur le terrain ou en dehors, Garrincha lui, était le Bad Boy de la sélection.

Grand buveur et amateur de femmes, le joueur prodige collectionne les écarts de conduite. Ce qui le mènera lentement mais inexorablement vers une déchéance totale.

Celui que beaucoup considèrent comme le plus grand dribbleur de l’histoire du football s’éteindra finalement le 20 janvier 1983, des suites d’une grave maladie au foie, complètement seul et sans un sou en poche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
paris révèle de lourds secrets de son adolescence

Paris Hilton détaille les abus dont elle a été victime pendant l’adolescence

Une chienne a parcouru 16000 km pour rejoindre ses propriétaires