in

10 choses mystérieuses trouvées au fond de l’eau

Bon nombre de choses ont été trouvées sous l’eau, parfois par pur hasard, par les archéologues et les explorateurs sous-marins. Insolites ou considérées comme des découvertes d’une extrême importance, ces trouvailles-là tapissent les fonds des océans, des mers ou des lacs depuis de très nombreuses années.

 

Aujourd’hui, nous allons en savoir un peu plus sur les cités englouties de l’Egypte antique, les moteurs d’Apollo 11 trouvés dans l’Atlantique, la bouteille jetée en mer il y a 138 ans, et sur bien d’autres choses !

À voir aussi :

Oops, something went wrong.

 

« City of Cairo » au fond de l’océan

Source : lepoint

La « City of Cairo » était un navire marchand anglais qui fut coulé par les Allemands en 1942, en pleine Seconde Guerre mondiale. On a trouvé sa carcasse i y a quelques années par une équipe franco-britannique, au large de la Namibie.

L’épave se trouvait à 5.150 mètres de profondeur, mais la surprise fut encore plus grande lorsqu’on découvrit le trésor caché.

Choses mystérieuses dans l’eau estimé à 50 millions de dollars

100 tonnes d’argent sous forme de pièces se trouvaient dans le navire, à l’intérieur de 2182 coffres!  Cet argent appartenait au Trésor britannique, et on estime sa valeur à près de 50 millions de dollars.

Une première dans l’histoire des trésors repêchés dans les profondeurs ! Attendez une minute… Les Allemands savaient-ils qu’un trésor se trouvait à bord de ce navire britannique qu’ils ont coulé ?

Les moteurs d’Apollo 11

Source : lesechos

Le 16 juillet 1969, Neil Armstrong et deux autres astronautes ont été envoyés sur la Lune dans le cadre de la mission Apollo 11. Plus de 40 ans plus tard, deux des cinq moteurs de la fusée qui avait servi à propulser le vaisseau spatial étaient remontés du fond de l’océan Atlantique.

La récupération de ces choses mystérieuses trouvées sous l’eau, qui gisaient à 4.267 mètres de profondeur a été effectuée sous l’initiative de Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon. Le dispositif, qui comportait les moteurs, était tombé dans l’eau à une vitesse de 8.000 km/h.

Mission « Bezos Expeditions »

Vous pouvez donc imaginer la puissance de l’impact avec la surface de l’eau à cette vitesse-là. Fort heureusement, les parties les plus lourdes qui constituaient l’étage de la fusée sont restées intactes.

Source : futura-sciences

Après 3 semaines passées en mer, et grâce à des sonars sophistiqués, la mission « Bezos Expeditions » a permis de sortir ce matériel de valeur. Ces derniers avaient tout de même besoin d’une restauration afin de corriger les dommages dus à la corrosion.

Jeff Bezos peut donc se féliciter du succès de sa mission qu’il a financée et dirigée, après avoir annoncé son lancement à la suite de la découverte de l’épave. Mais comme il l’a lui-même affirmé, les moteurs d’Apollo 11 reviennent à la NASA.

Un cimetière de trains en pleine mer!

Source : happyusbook

On a souvent l’habitude de trouver des épaves de bateaux au fond de l’eau. Mais, des épaves de trains, en avez-vous déjà vu ? Voici un cimetière de trains en pleine mer! Ces deux locomotives, des modèles rares de Planet Class 2-2-2 T avec des cheminées bien visibles, datent des années 1850.

On les a découvert par hasard en 1985 par Paul Hepler, un capitaine de bateau. Les locomotives se trouvaient à environ 28 m de profondeur, au large des côtes du New Jersey, aux Etats-Unis. Comment sont-elles arrivées là ? Mystère !

Toujours en excellente état 

Les explorateurs lient cela au fait qu’elles aient probablement été poussées dans l’Atlantique du navire qui les transportait, afin d’empêcher ce dernier de chavirer à cause de quelque tempête.

Malgré la rouille, ces locomotives à vapeur sont restées en très bon état. Un plan a même été envisagé pour les faire remonter à la surface afin de les étudier.

Cités englouties de Canope

Source : Youtube

Si vous êtes un passionné de l’histoire de l’Egypte Antique, voici alors une découverte qui va certainement vous fasciner ! Les cités englouties de Canope et de Thônis-Héracléion, respectivement découvertes en 1999 et en 2001.

Les fouilles sous-marines étaient effectuées depuis 1992 au large du littoral égyptien, dans la baie d’Aboukir, par l’archéologue sous-marin Franck Goddio et son équipe.

Thônis et Héracléion sont le même endroit

Finalement, elles ont permis d’en savoir un peu plus sur l’histoire de cette civilisation. D’après l’archéologue Français, le temple de Thônis-Héracléion avait été détruit par un cataclysme naturel. Il a donc demeuré sous l’eau.

Source : letemps

On y retrouve des statues, des stèles ainsi que des objets, qui ont permis de révéler quelques rites cérémoniaux pratiqués par les pharaons à cette époque-là.

On a même découvert que Canope était reliée par un canal à la cité de Thônis-Héracléion, et que Thônis et Héracléion, que l’on croyait deux villes distinctes, étaient en réalité le nom égyptien et le nom grec d’un seul et même endroit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
otages havre

Prise d’otages au Havre : il réclamait la libération des enfants palestiniens

origine explosion Beyrouth

Liban : l’origine de l’explosion «apocalyptique» de Beyrouth