in

10 bonbons interdits qui ont suscité la controverse

Des chewing-gums interdits aux Singapour pour maintenir la ville propre aux sucettes Lollipipes qui ont été détournées pour fumer des substances illicites...

 

Découvrez aujourd’hui les 10 bonbons interdits qui ont suscité la controverse.

 

Bonbon : le chewing-gum interdit à Singapour


Source : dailygeekshow

A Singapour, on ne badine pas avec l’ordre public. La preuve avec une loi surprenante née en 1992. Celle-ci interdit aux habitants de… mâcher du chewing-gum. Cette cité-État insulaire d’Asie du Sud-Est est donc vraisemblablement fidèle à sa réputation. En effet, le Singapour est très connu comme étant aussi ordonné que réglementé.

Mais alors, quelle est l’origine de cette étrange loi, diriez-vous ? Eh bien, elle a en réalité une assez drôle histoire. Un jour, le métro de Singapour n’a pas pu ouvrir ses portes. Le coupable ? Un simple chewing-gum bloquant le mécanisme d’ouverture.

La sanction est alors tombée assez rapidement. Lee Kuan Yew, ancien premier ministre de Singapour, a ainsi décidé d’interdire officiellement le chewing-gum. Bien que particulièrement disproportionnée aux yeux de tout Occidental, cette mesure ne surprend plus les singapouriens. Loin de là !

La culture de la propreté

Au départ, les opinions étaient bien évidemment mitigées. Mais aujourd’hui les habitants se sont accommodé à cette culture de la propreté. D’autant plus que les sanctions sont bien connues. Elles peuvent aller 1.000 euros en cas de récidive au cas où une personne crache un chewing-gum. Une lourde amende agrémentée au besoin de travaux d’intérêt général. Rien que ça !

Vous l’aurez compris, le Singapour ne rigole pas quand il s’agit de mastication ou de vente de chewing-gum. Néanmoins, il existe actuellement dans la cité-état des marchés noirs qui commercialisent le produit, au plus grand bonheur de ceux qui ont des difficultés à se passer de ce bonbon.

De plus, en 2004, la loi a même été légèrement modifiée. En effet, ceux qui voudraient améliorer leur santé bucco-dentaire peuvent obtenir les précieux chewing-gum à la menthe sur ordonnance médicale. Il faut croire que la cité-état a des règles véritablement strictes en matière d’hygiène !

Cœurs de bonbons de la Saint-Valentin

bonbon interdit
Source : wallpaperaccess

A la Saint-Valentin 2019, de nombreux couples ont eu la mauvaise surprise de découvrir qu’un bonbon très symbolique à cette occasion n’a soudainement pas été mis en vente. Il s’agit bien évidemment des « Sweethearts conversation ». Ces derniers comportent, comme leur nom l’indique, de petits mots tendres en forme de cœur.

De quoi faire plaisir à tous les amoureux. Mais malheureusement pour eux, les choses ont pris une autre tournure. En effet, durant cette année, ces bonbons ont étrangement disparu. Ce qui fut, pour les consommateurs, un véritable désastre !

Les Sweethearts de nouveau dans les magasins

Toutefois, si ces friandises ont ainsi disparu de toutes les épiceries et supermarchés, ce n’est pas sans raison. En fait, la New England Confectionery Company (Necco), qui détenait la marque Sweethearts, a été rachetée en 2018, par Spangler Candy Company. Le hic ? Necco fabriquait 8 milliards de Sweethearts par an.

Et il faut croire que la nouvelle société n’a tout simplement pas eu le temps de les commercialiser étant donné qu’elle a mis en place la production des confiseries dans une autre usine. Néanmoins, la bonne nouvelle est que ces Sweethearts sont revenus dans les magasins depuis 2020. De quoi ravir plus d’une personne !

Bonbon interdit : le Nestlé Magic Balls

bonbon interdit
Source : mashed

Vous avez probablement déjà goûté aux savoureux Kinder Surprise après avoir découvert un cadeau à l’intérieur de l’œuf. Ce chocolat a bercé l’enfance et même la vie de maints adultes. Pourtant, les Nestlé Magic Balls, la version américaine des Kinder Surprise, a été définitivement retiré de tous les commerces en 1997.

A l’époque, ce chocolat qui comprenait également une agréable surprise pour les enfants, tels qu’un personnage Disney ou un Pokémon, était une gourmandise incontournable pour de nombreux américains. Et pourtant, les Nestlé Magic Balls, qui semblent à première vue totalement inoffensifs, ont été jugés dangereux.

Une douzaine d’incidents

En effet, plusieurs parents ont accusé la compagnie d’être responsable d’une douzaine d’incidents causés par les jouets se trouvant à l’intérieur du chocolat. Quelques temps plus tard, Nestlé a pris la décision d’arrêter purement et simplement la vente de ce produit. D’autant plus qu’une loi, datant de 1938, stipulait qu’il était interdit de placer des objets non nutritifs à l’intérieur des bonbons.

D’ailleurs, même les Kinder Surprise ne sont pas sans danger. En 2016, la ville de Toulouse a connu une véritable tragédie après qu’une fillette de trois ans est morte par étouffement à cause du jouet qui se trouve dans le Kinder Surprise. De ce fait, les Etats-Unis interdisent désormais aussi l’importation de ce type de bonbon. Et on comprend pourquoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Ces technologies révolutionnaires facilitent vraiment le travail des ouvriers

Un tiktokeur prétend être piégé en 2027, et montre des vidéos étranges