in

10 bonbons interdits qui ont suscité la controverse

Des chewing-gums interdits aux Singapour pour maintenir la ville propre aux sucettes Lollipipes qui ont été détournées pour fumer des substances illicites...

 

Découvrez aujourd’hui les 10 bonbons interdits qui ont suscité la controverse.

 

Tim Tam : un bonbon interdit

Bonbon interdit
Source : likeculture

Tim Tam est un gâteau tendre, nappé de chocolat et composé d’un biscuit tout aussi chocolaté. Hautement tentateur, ce biscuit ne laisse personne indifférent. D’autant plus que son arrière-goût caramel ainsi que sa crème fondante rendent l’expérience gustative encore plus savourante.

Il y en a même pour tous les goûts : pina colada, crème de coco, caramel au beurre salé, fromage… bref, ce biscuit, venant tout droit d’Australie, a de quoi ravir les palais. Sans surprise, Tim Tam est une grande réussite dans le pays étant donné que 35 millions de paquets y sont vendus chaque année, soit l’équivalent de 400 millions de biscuits.

De graves réactions allergiques

Vous l’aurez compris, Tim Tam est consommé en grande quantité en Australie. Mais pas seulement ! Ce biscuit est en réalité présent dans les quatre coins du monde puisqu’il est vendu dans 40 pays différents. Toutefois, aussi étonnant que cela puisse paraître, Tim Tam représente un véritable danger pour la santé.

En effet, dans une vidéo TikTok devenue virale, on apprend qu’un ingrédient inquiétant est contenu dans les biscuits Tim Tam. Il s’agit de la cochenille, un colorant alimentaire provenant d’insectes d’Amérique du Sud et qui peut provoquer de graves réactions allergiques.

Ce colorant, aussi appelé Carmin, est connu pour produire un choc anaphylactique, comme effet indésirable. Par conséquent, il est désormais déconseillé de déguster les biscuits Tim Tam tout comme les autres produits contenant ce colorant, tels que certains yaourts, sucettes et les boissons de couleur rouge ou rose.

Bonbon asiatique interdit au Yorkshire de l’Ouest


Source : confectionerynews

Dans le Yorkshire de l’Ouest, en Angleterre, il s’est avéré que certains bonbons asiatiques sont très dangereux pour ceux qui les consomment. Et pour cause ! Ils contiennent des colorants potentiellement cancérigènes, comme l’a déclaré le west yorkshire trading standards.

Cet établissement a en effet assuré que les colorants Rhodamine-B et Auramine ont été découverts dans ces friandises. Pourtant, ils ne sont pas destinés à l’alimentation. En effet, le premier colorant est utilisé, à l’origine, pour repérer les fuites d’eaux. Tandis que le second sert plutôt à colorer les lames de laboratoire.

Des colorants potentiellement cancérigènes

Ce qui a de quoi inquiéter toutes personnes qui ont eu à consommer un jour ces bonbons. C’est ainsi que l’agence a lancée une enquête pour identifier les fournisseurs des produits contenant ces colorants illégaux mais aussi pour mettre un terme à la vente de tels bonbons.

« Nous exhortons les entreprises à contacter leurs fournisseurs pour confirmer si ces ingrédients sont présents dans leurs produits. S’il s’avère que c’est le cas, ces produits doivent être immédiatement retirés de la vente », a déclaré le west yorkshire trading standards.

On espère en tout cas que cette agence est parvenue à ses fins. Après tout, on imagine que rares sont ceux qui se porteront volontaire à consommer des bonbons qui contiennent des colorants potentiellement cancérigènes.

Dubaï interdit plusieurs sortes de bonbon


Source : gulfnews

A Dubaï, les autorités ont prévenu, en 2016, la population du danger de trois principales confiseries : les bonbons dans des ampoules en verre, les chewing-gums emballés dans des tubes qui ressemblaient à des dentifrices et enfin le jus vendu dans des seringues en plastique. La raison ? Eh bien sans surprise, ils possédaient tous les trois, un emballage nocif pour la santé des enfants.

C’est d’ailleurs le cas aussi des bonbons en forme de cigarette. Ces derniers étaient même une préoccupation majeure pour les responsables de la santé et de la sécurité. Et ce n’est pas à tort ! De tels bonbons pouvaient très bien encourager les enfants à prendre l’habitude de fumer.

Effets négatifs pour la santé

Ainsi, la municipalité de la ville a conseillé à tous les parents de ne plus acheter les bonbons dotés de tels emballages, car ils pouvaient encourager les enfants à adopter des habitudes malsaines, en plus de présenter des effets négatifs pour la santé.

Dans une lettre, le corps municipal de la ville a ajouté, en ce sens, qu’il « est strictement interdit d’emballer des bonbons dans des équipements de forme médicale, tels que des crèmes ou des tubes médicaux, ou dans des objets fabriqués à partir de matières dangereuses ».

Et pour parvenir à mettre un terme à la vente de ces bonbons, les responsables de la sécurité alimentaire de Dubai ont effectué des inspections de manière régulière. Aujourd’hui, tous les bonbons qui possèdent un emballage susceptible d’être dangereux ont totalement disparus. Bravo Dubaï !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Ces technologies révolutionnaires facilitent vraiment le travail des ouvriers

Un tiktokeur prétend être piégé en 2027, et montre des vidéos étranges