in

10 amitiés improbables entre animaux, certaines sont trop bizarres !

Les animaux peuvent parfois montrer une facette de leur personnalité dont on ne soupçonnerait pas l’existence. De la famille de singe qui adopte un chaton sans-abri à l’amour fou entre une girafe et une autruche…

 

Préparez-vous pour découvrir les amitiés les plus improbables et insolites entre des animaux de différentes races…

 

Une famille des singes adopte un chaton…trop mignon!

amitié animaux-singe et chaton

Source : goanimals

S’il est un endroit parfait pour observer des singes, c’est bien le Monkey Forest Park à Bali. On y a droit à des spectacles incroyables. C’est aussi dans ce parc en Indonésie qu’une amitié improbable est née et a surpris le monde entier.

Un des singes vivant dans cette forêt s’est lié d’amitié avec un chaton, se comportant avec lui comme un membre à part entière de la famille. Et Anne Young, une photographe professionnelle a eu la chance d’immortaliser cette rare entente !

Des photos trop touchantes

A travers ses photos, on voit que le singe est carrément devenu la maman du chaton. Elle prend soin de lui, joue et le câline comme elle ferait avec son petit. Et lui, a l’air d’apprécier cette attention.

Elle prend même le temps de le présenter aux membres de son clan, l’air de dire : maintenant il est des nôtres…

On ne sait vraiment pas comment ce petit chat est arrivé chez cette famille de singes, mais en tout cas il s’y est très bien intégré. Je ne pense pas qu’il les quittera de sitôt… Ces deux là étaient vraiment fait pour se rencontrer !

Chat & hérissons : une amitié improbable entre ces animaux

chat adopte hérissons

Source : petslady

Cette fois-ci ce n’est pas le chat qui est sauvé, mais c’est le chat qui est le héros.

Cela se passe en Russie, c’est au zoo de Sadgorod à Vladivostok que huit hérissons orphelins ont trouvé une nouvelle maman : un chat noir nommé Musya. Les petits bébés ont été retrouvés après que leur mère ait été tuée dans un accident, minuscules, aveugles et luttant pour survivre.

Le personnel du zoo a ramassé les hérissons et s’est occupé d’eux. Ils ont tout essayé pour nourrir les huit petits, mais ils ont refusé de boire le lait donné d’une bouteille, d’une seringue et d’une soucoupe pendant deux jours.

Ils ont même été placés sur un coussin chauffant pour stimuler leur digestion. Mais rien n’y faisait, ils refusaient de se nourrir, et s’ils continuaient comme ça, ils allaient mourir.

C’est là qu’entre en scène Musya, une chatte femelle qui avait récemment nourri une portée de chaton qu’elle avait adoptée. La chatte avait encore du lait. Le personnel du zoo décide alors de tenter l’expérience et laisse les petits hérissons avec le matou.

Et la magie opère entre eux !

Sentant la chaleur et l’odeur du lait, les hérissons ont réagi immédiatement. Ils ont directement plongé sur son ventre doux et ont commencé à téter tout de suite. Mais c’est incroyable, Musya n’a pas  semblé du tout gênée par ces étranges bébés.

La jeune femelle a soigné les petits hérissons pendant plus d’une semaine et les a gardés au chaud pendant la nuit. Grâce à leur maman adoptive, les hérissons ont survécu et grignotent maintenant joyeusement des aliments solides.

Une relation fusionnelle entre un zèbre et des dalmatiennes

Source : Youtube

Partons cette fois-ci en Afrique au Zimbabwe, le joyau méconnu de l’Afrique australe. « City boy » est un zèbre que l’on s’apprête à relâcher dans la nature pour qu’il retourne vivre avec les siens.

Habitué à la présence des humains, il ne les fuit pas ! Mais le jeune animal est assez réticent à l’idée de partir et retourner vivre à l’état sauvage. Mais c’est sans compter sur ses grandes amies « Indigo et Bindi », deux sœurs dalmatiennes.

Les chiennes se sont liées d’amitié avec le jeune zèbre et l’aident à reprendre confiance en lui afin de pouvoir repartir serein auprès de ses semblables.

Ils partagent tout !

Les deux chiennes mangent dans le même plat que le City boy et s’amusent avec lui dans la brousse. Indigo et Bindi accompagnent leur petit camarade jusque chez lui.

A les voir ensemble, on pourrait croire que les deux chiennes ont ressenti l’anxiété du jeune zèbre quant à son retour dans la savane.

D’un naturel craintif, les zèbres ont souvent du mal à se laisser approcher par des animaux d’autres races. Mais comme vous voyez, City boy se laisse faire et guider par Indigo et Bindi très facilement. Notre vaillant ami sait qu’il peut compter sur ses fidèles copines canines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les fois où les arbitres ont complètement perdu le contrôle !

un village japonais érige un gorille pour conjurer le Covid-19

Désespéré, un village japonais érige un gorille géant pour conjurer le Covid-19